A propos de nous

L’hôtel Schwarzwälder Hof est une entreprise familiale de troisième génération et donc le cœur et l'âme de la famille Engler.

Depuis plus de 50 ans, nous avons pour mission de vivre l'hospitalité badoise et de préserver l'histoire impressionnante de la maison «Haus zum Schöttlin». Par conséquent, nous accordons une attention particulière à l'interaction familiale avec nos hôtes, amis et partenaires, qui nous accompagnent depuis des décennies et avec lesquels nous avons une relation particulière.

Die Familie ist es, die unsren Zeiten nottut.

Adalbert Stifter

L’histoire de l’hôtel Schwarzwälder Hof

Le Schwarzwälder Hof jouit d'une histoire de plus de 400 ans. La clé de voûte bien conservée de l'année 1567 sur la façade dans la rue «Münzgasse« rappelle l'époque où la célèbre maison «Haus zum Schöttlin» servait encore d’atelier monétaire pour la ville de Fribourg.

L’imposant blason avec les deux lions dorés s’est entre-temps établi comme marque de l’hôtel Schwarzwälder Hof. Jusqu’en 1738 on y frappait des pièces d’argent et d’or.

Au début du siècle suivant, le bâtiment est passé de la propriété urbaine à la propriété privée. Un aiguiseur nommé Michael Eckstein a décidé de changer le métier et de devenir un aubergiste. Avec succès. Son restaurant, mentionné pour la première fois en 1804, peut donc être justement considéré comme la première pierre de l’hôtel Schwarzwälder Hof d’aujourd’hui. Johann Georg Jacobi a également été impressionné par la maison située au centre. Ce n’est pas pour rien qu’il y a habité de 1807 jusqu’à sa mort en 1814.

Au fil des ans, les successeurs de l’aubergiste ont aménagé le bâtiment. Par conséquent la belle maison d’hôtes avec des écuries était particulièrement populaire auprès des agriculteurs locaux, les visiteurs du marché, les artisans et les commerçants itinérants. Dans la riche cuisine de l’auberge, sous la célèbre propriétaire « Fehrleri », il y avait un régiment rude mais productif. Après tout, beaucoup de filles bourgeoises ont y appris le grand art de la cuisine badoise. L’auberge Schwarzwälder Hof était déjà un lieu de rencontre populaire pour les voyageurs et les habitants. Et cela n’a pas changé à ce jour.

La famille Engler

Depuis 1957, la famille Engler dirigent ensemble les destinées de l'hôtel Schwarzwälder Hof. Beaucoup de choses se sont passées depuis ce temps.

Entre-temps, la troisième génération travaille avec conviction pour assurer l’œuvre de la famille pour l’avenir. Bien sûr, cela comprend également la préservation du vénérable bâtiment, qui appartient à l’histoire de Fribourg depuis 1567, et de l’adapter avec soin aux conditions de l’époque, sans nuire à son caractère originel.

La famille Engler remercie sincèrement tous ceux qui les ont conseillés et soutenus concernant cette tâche difficile au cours des années. Le résultat et la réaction positive aux travaux de rénovation et de modernisation nous ont montré que nos efforts ont été utiles et que nous, en tant que famille, sommes sur la bonne voie. C’est pourquoi nous ne pouvons et voulons pas mettre en avant personne de la longue lignée de trois générations d’hôtes et nous continuons à travailler main dans la main sur la continuité de notre œuvre commun.

Johann Georg Jacobi

Ce n’est pas un hasard que l’ancien professeur d’université et poète Johann Georg Jacobi (1740-1814) a mentionné sous forme littéraire sa situation de logement dans les lettres adressées à ses sœurs bien aimées.

Pendant 30 ans (1784-1814), Johann Georg Jacobi a façonné la vie spirituelle et culturelle de la ville à travers son travail à l’Université de Fribourg. De 1807 jusqu’à sa mort, le mécène et co-découvreur de Johann Peter Hebel a vécu dans le bâtiment à la rue « Herrenstraße », qui abrite aujourd’hui l’hôtel Schwarzwälder Hof. S’adressant à ses soeurs, il écrivait un jour: «In Absicht der Lage meines Hauses bedarf es keiner Poesie; denn wirklich befindet es sich in einer der freundlichsten Gegenden unserer durchaus lustigen Stadt.»

Et c’est encore aujourd’hui le cas. La rue «Herrenstraße» et la vieille ville de Fribourg sont plus que jamais l’une des zones résidentielles et commerciales les plus attrayantes de la métropole de Breisgau. Afin de rendre compte de l’importance de Jacobi pour la ville de Fribourg, de nombreux initiateurs, notamment Martin Jösl, ont fait campagne pour une plaque commémorative sur le bâtiment dans lequel Jacobi a passé sept années heureuses et contentes de sa vie.

Le 4 janvier 2014, à l’occasion du deux centiéme anniversaire de la mort de Jacobi, le maire Ulrich von Kirchbach, le recteur de l’Université Hans-Jochen Schierer, le professeur de lycée Martin Jösl et la famille Engler révélaient la plaque commémorative au bâtiment de l’hôtel Schwarzwälder Hof. La cérémonie a été accompagnée par des œuvres musicalement interprétées du poète.

L’inscription : Ici a vécu et enseigné le poète et professeur des belles sciences à Fribourg Johann Georg Jacobi. Du 2 septembre 1740 au 4 janvier 1814.

Voulez-vous en savoir plus sur le poète et philosophe de Fribourg Johann Georg Jacobi? Voici quelques liens:
Bericht Badische Zeitung
Literaturwanderung Universität Freiburg
Dokumentation Universität Freiburg